A rt B lakey  

 

       

Art Blakey (1919-1990) Arthur (Art) Blakey né en 1919 à Pittsburgh, est aussi connu sous le nom d'Abdullah Ibn Buhaina. En 1940, Art Blakey était membre de nombreux orchestres, dont ceux de Mary Lou Williams, Fletcher Henderson et Billy Eckstine. A la fin des années 40 il se lit d'amitié avec Thelonious Monk. Dès le début des années 50, Blakey accompagne les musiciens emblématiques de son époque, tels Monk, bien sûr, mais aussi Miles Davis ou Bud Powell. Durant toute cette période, il participe à tous les enregistrements de Monk, dont ceux pour le label Blue Note, jusqu'en 1954, année où il  forme les Jazz Messengers.  Cette formation mythique, enregistrera de nombreux albums qui resteront dans les annales de l'histoire du jazz. Le groupe est rapidement acclamé par la critique et suivi par le public. En son sein, on trouve, au gré de ses différentes formations, le saxophoniste Wayne Shorter, mais aussi le tromboniste Curtis Fuller. Entre 1959 et 1961, les Jazz Messengers restent quasiment les même, incluant Wayne Shorter, Jymie Merritt, Lee Morgan et Bobby Timmons, puis plus tard Curtis Fuller, Freddie Hubbard et Cedar Walton. Par la suite Art Blakey enregistre de très nombreux albums sous le nom des Jazz Messengers, avec avec un line up toujours différent. Il était connu pour encourager les plus jeunes. Son engouement pour le hard bop ne se démentira jamais, mais cela ne l'empêchera pas de  jouer avec beaucoup de musiciens de styles différents. Son jeu très puissant ancré dans la tradition des rythmes africains reste inoubliable.

Art

Blakey  

Abdullah

Ibn

Buhaina

           

ALBUMS

YY

1954 A Night at Birdland -Volume one

Il existe deux albums enregistrés de cette nuit au Birdland. Du Hard Bop avec Art Blakey, le plus "afro" des drummers, ici en compagnie de Clifford Brown (t), Lou Donaldson (alto sax), Horace Silver (p), et Curly Russel (bass). Après avoir écouté le volume un, on n'a plus qu'une envie : écouter le volume deux!

YY

 

1958 A la mémoire d'Art Blakey Au club Saint Germain 1958

Lee Morgan (il avait 20 ans) à la trompette, Benny Golson (tenor sax), Bobby Timmons (p), Jimmy  Merrit (bass) et Art Blakey formaient les Jazz Messengers. Ce double disque à la mémoire du grand drummer Art Blakey est aussi le disque emblématique de la célèbre émission de Daniel Filipacchi " Pour Ceux qui Aiment le Jazz" diffusé à l'époque sur Europe 1, et à qui Art blakey avait dédié sa "Blues March". Les deux disques regroupent les morceaux interprétés au club St Germain en 1958. Ironie historique : les Jazz Messengers  y jouèrent aussi  "Night In Tunisia".

YY

 

1958 Art Blakey's  Jazz Messengers 1958 Paris Olympia

On retrouve ici la même formation  que celle qui s'était produite au club Saint Germain après que Daniel Filipacchi, enthousiasmé par les Jazz Messengers, les eut fait venir à Paris en 1958.

YY

 

1959 Les Liaisons Dangereuses

Il s'agit de l'enregistrement original réalisé les 28 et 29 juillet 1959 au Nola Studio de New York pour la musique du film de Roger vadim.  Barney Wilen est aux saxophones ténor et soprano (un an avant John Coltrane), et il  joue ici, sous la direction de Art Blakey, avec Lee Morgan (tp), Duke Jordan (p), Bobby Timmons (p), Jimmy Merrit (bass) et  trois musiciens latino- américains : John Rodriguez (bongos), Tony Lopez et William Rodriguez (congas).

YY

 

1960

A Night in Tunisia

Art Blakey n'a cessé de renouveler le personnel des JM.  En 1960, Wayne Shorter rejoint le groupe et remplace Benny Golson au sax ténor. Un des meilleurs Jazz  Messengers!

YY

 

1960

The Big Beat

Lee Morgan, Wayne Shorter, Bobby Timmons, Jimmy Merrit et Art Blakey. Superbe interprétation de "It's Only a Paper Moon", The Chess Player", Dat Dere. You can't go wrong with Art Blakey!

YY

 

1962

Caravan

You can't go wrong with Art Blakey!

YY

 

1961

Buhaina's Delight

You can't go wrong with Art Blakey!

YY

 

1961

Mosaic

You can't go wrong with Art Blakey!

YY

 

1964

Indestructible

You can't go wrong with Art Blakey!

YY

 

1963

Ugetsu

You can't go wrong with Art Blakey!

YY

 

1979

Night in Tunisia

Les Jazz Messengers avec un personnel renouvelé.  Pour cet enregistrement qui se déroula  au Victor Studio de Tokyo le 12 février 1979, Art Blakey avait réuni  David Schnitter (tenor sax), Robert Watson (alto sax), Valery Ponomarev (t), et James Williams (p). Dix huit  minutes de Night in Tunisia, 9 minutes de Moanin' et près de 7 minutes de Blues March, les connaisseurs apprécieront!

YY

 

1962

The African Beat

L'afrique et ses rythmes envoutants dans un contexte jazz. L'immense talent de Yusef Lateef. On voyage du Niger au Sénégal, jamaique ... L'album commence par une prière nigérienne dite par Solomon G.Ilori. Les percussions sont remarquables, Art Blakey impérial et Yusef Lateef nous envoute. REMARQUABLE!

  1957 Theory of Art

Ce disque enregistré le 2 avril 1957 au RCA studio de New York voit Art Blakey à la tête des "Jazz Messengers Plus Four". Lee Morgan et Bill Hardman sont à la trompette, Melba Liston au trombone, Sahib Shihab au sax alto, Johnny Griffin au sax ténor, Cecil Payne au sax baryton, Wynton Kelly est au piano et Jimmy (Spanky) De Brest à la basse.

YY

 

1958

Moaning 

YY 1958

Something Else

Excellent disque de Cannonball aderley avec Miles Davis, Hank Jones (piano), Sam Jones (bass) et Art Blakey à la batterie.

YY 1971

Thelonious Monk The London Collection

Art avec Monk et Al Mc Kibbon. Il existe deux CD: volume I et volumeII.

  1955

1957

Afro-Cuban Kenny Dorham

Kenny Dorham (trumpet), J.J. Johnson (trombone), Hank Mobley (tenor sax), Cecil Payne (baritone sax), Horace Silver (piano), Oscar Pettiford (bass). Les percussions sont assurées par Carlos "Patato" Valdes (congas), Richie Goldgerg (cowbell) et Art Blakey (drums).

YY

 

1952

1953

Horace Silver Trio

Art Blakey en compagnie de Horace Silver, Curly Russel, Percy Heath  et Gene Ramey. Cet album est important car il marque le départ de l'aventure des Jazz Messengers fondés par Art Blakey. Horace Silver, alors influencé par Bud Powell et Monk, joue magnifiquement et affirme déjà son style personnel dans des compositions remarquables.  Sabu Martinez, que l'on retrouve avec Art Blakey sur "Orgy in Rhythm", joue ici des congas sur "Message from Kenya" et "Nothing but Soul", deux morceaux qui inaugurent, pour ainsi dire  la fructueuse collaboration d'Art Blakey avec des percussionistes.

YY 1947 THELONIOUS MONK GENIUS OF MODERN MUSIC. VOL 1

Un enregistrement de 1947 avec un Blakey en phase avec la musique d'un Monk dont on commence à comprendre qu'il va falloir compter avec lui.

NB Les albums ci-dessus sont les plus connus d'Art Blakey et ils sont tous excellents. Prenez n'importe lequel et vous aurez un aperçu du talent de ce maître du shuffle, des roulements et des tambours. You can't go wrong with Art Blakey.

CITATIONS

"Music washes away the dust of every day life." - Art Blakey

"Quelqu'un a joué une fausse note , et le jazz est  né." - Art Blakey

" You never see an armored car following a hearse." - Art Blakey

ART BLAKEY VIDEOS

 

     You tube   -   Daily Motion  -  Drummerworld

© The author of this web page intends this educational site as a fitting tribute to the music of  jazz musicians and  creators, as well as a respectful tribute to their works and creations. The author of this web page receives no compensation or profit from this page whatsoever, either directly or indirectly. You are encouraged to buy the records and the music, to fully appreciate the masterpieces presented on this website. All images, sounds, and video clips  remain the property of  the copyright holders.     

               Patrick@café  | Pat 76 | Talk of the town | Home | Top Forum