Cozy Cole  

 

William Randolph "Cozy" Cole [East orange 17 octobre 1909/Columbus, 29 janvier 1981] Le batteur Cozy Cole est une figure essentielle dans le jazz des années 1930 et des années 40. Il est au même panthéon que Sidney Catlett, Jo Jones, Chick Webb, Dave Tough, Gene Krupa, Specs Powell et JC Heard.  En 1926, il se rend à  New York City avec sa famille et il est vite fasciné par les travaux de Sonny Greer, le percussioniste de Duke Ellington.

En 1928, il joue avec  le clarinettiste et chef d'orchestre Wilbur Sweatman, et  il effectue ses premiers enregistrements (y compris "Load de Cole")  avec Jelly Roll Morton en 1930.

Après avoir travaillé pendant plusieurs années avec Blanche Calloway & Her Joy Boys et le Benny Carter Orchestra, Cole est de plus en plus impliqué dans la sphère du swing, il fait des disques avec Willie Bryant, le pianiste Teddy Wilson, Billie Holiday, Midge Williams, Milfred Bailey, et Putney Dandridge.

Cozy Cole a participé avec Henry "Red" Allen,  à l 'enregistrement original de "Alger Stomp", et a enregistré  avec Bunny Berigan, Bud Freeman (Windy City Five), Chu Berry, le Stuff Smith Onyx Club Orchestra, Frankie Newton's Uptown Serenaders, et Lionel Hampton.

Au cours de l'année 1939, il  travaille avec Pete Brown & His Band Jump, Joe Marsala & Son Delta Six, Leonard Feather's All-Stars et Wingy Manone, trompettiste qui n'avait qu'un seul bras. En 1940, Cozy Cole

a dix ans d'expérience et il se chamaille avec Cab Calloway au cours d'une période durant laquelle ce leader extraverti rechignait à mettre en avant ses joueurs talentueux, préférant garder pour lui seul tout le prestige de son orchestre. C'est Cozy Cole qui était au premier plan avec "Ratamacue", "Paradiddle", et "Crescendo in Drums".

En 1943, il travaille avec le chef d'orchestre Raymond Scott et joue "Beat Out Dat Rhythm On a Drum" dans  une production de  Brodway : Oscar Hammerstein II 's Carmen Jones.

L'année 1944 fut un triomphe pour Cole. Il est le leader de  plusieurs groupes All-star sous les labels Keynote et Savoy,  et il joue comme sideman chez Roy Eldridge, Coleman Hawkins, le bassiste Billy Taylor et aussi Rex Stewart.

Il a également joué avec le  pianiste Johnny Guarnieri et le saxophoniste Lester Young, le clarinettiste Hank D'Amico, Walter "Foots" Thomas, et plusieurs groupes qui travaillaient pour l'armée dans le cadre du V-Disc projet.

Ses enregistrements en qualité de leader chez Keynote, Savoy, Continental et Guild ont facilité  la transition du swing vers le bebop. Il est le sideman de Don Redman et de Don Byas , et c'est lui qui joue dans la session du 29 février 1945 avec Charlie Parker et Dizzy Gillespie pour "All The Things You Are". Au cours de cette période, peut-être inspiré par la révolution stylistique dans laquelle il a commencé à prendre part, Cozy Cole va à la Juilliard School of Music pour  perfectionner son approche déjà aguerrie de la batterie.

En 1946 et 1947 Cole enregistre avec Benny Goodman, Ella Fitzgerald et Louis Armstrong. Il jouera avec le  Armstrong's All-Stars de 1949 à 1953. En mars 1954 il ouvre une école de batterie avec Gene Krupa, école qui formera de nombreux batteurs jusqu'à la mort de  Krupa en 1973.

Après une tournée en Europe avec Jack Teagarden et Earl Hines, en 1957, Cozy Cole voit soudainement sa carrière  décoller comme une fusée avec l'entrée dans les charts d'une reprise de Topsy, un morceau d'Edgar Battle , Eddie Durham et  Count Basie. On compare Cozy Cole au  batteur de Rock and Roll  Sandy Nelson.

En 1961 il enregistre pour le label de jazz  de Charlie Parker des interprétations de thèmes tirés de Carmen, l'opéra de bizet.
En 1969
Cole joue avec Jonah Jones et travaille avec lui par intermittence pendant plusieurs années.

En 1978, Cozy Cole reçoit le titre de Docteur honoraire de l'Université de  Columbus où il donne régulièrement des cours jusqu'à la fin de sa vie

Cozy Cole est décédé à Columbus le 29 Janvier, 1981.(translated after Arwulf All Music Guide)

 

 

  Cozy

Cole 

     

 

YY

1957 Topsy Turvey

Part one... Part two ... Un régal!

CITATIONS


 

VIDEOS

 

 

   You tube   -   Daily Motion  -  Drummerworld

   

 Mise à jour:  18/04/2009   Last updated

 © The author of this web page intends this educational site as a fitting tribute to the music of  jazz musicians and  creators, as well as a respectful tribute to their works and creations. The author of this web page receives no compensation or profit from this page whatsoever, either directly or indirectly. You are encouraged to buy the records and the music, to fully appreciate the masterpieces presented on this website. All images, sounds, and video clips  remain the property of  the copyright holders.         

  

    Patrick@café   |   Talk of the Town     |    Home    |    Pat 76