A Bout de Souffle


Réalisateur : Jean-Luc GODARD 
scénario : Jean-Luc GODARD 
dialogues : Jean-Luc GODARD 
D'après un sujet de : François TRUFFAUT
Conseiller technique :  Claude CHABROL
Directeur de la photographie : Raoul COUTARD
Musique : Martial SOLAL
Année 1960
 
Personnages :  bution
Michel Poiccard / Laszlo Kovacs Jean-Paul BELMONDO
Patricia Franchini Jean SEBERG
L'inspecteur Vital Daniel BOULANGER
Antonio Berrutti Henri-Jacques HUET
Carl Zubart Roger HANIN
Van Doude VAN DOUDE
Claudius Mansard Claude MANSARD
Liliane Liliane DAVID
Parvulesco Jean-Pierre MELVILLE
Le dénonciateur Jean-Luc GODARD
Le pochard Jean DOMARCHI
Tolmatchoff Richard BALDUCCI
Les journalistes André S LABARTHE, François MOREUIL

L'histoire :  

Michel Poiccard se rend à Paris dans une voiture qu'il vient de voler à Marseille. Il doit toucher de l'argent pour un travail qu'il a fait mais dont on ne sait rien. Sur la route il est sifflé par un motard et il tire avec le revolver qu'il a trouvé dans la boite à gants de la voiture volée.

A paris, Patricia Franchini rêve de devenir journaliste et vend le Herald Tribune sur les Champs-Elysées. C'est la fille que Poiccard cherche. Il s'installe dans sa chambre et discute  avec elle tout en cherchant à joindre au téléphone un certain Antonio. Ils se rendent ensuite dans un parking où Michel vole une nouvelle voiture. Sa photo et son palmarès sont publiés dans la presse et Michel, qualifié de "meurtrier de la RN 7, est désormais en cabale. On le reconnaît, et la police retrouve sa trace. Tandis que Michel est à son rendez-vous avec un nommé Mansard pour toucher son argent, Patricia assiste à la conférence de presse du romancier Parvulesco. Elle va dénoncer Michel qui est abattu alors qu'il tente de s'enfuir.

Jazz dans le film :  

 La  musique de A Bout De Souffle fut composée par  Martial Solal. Ce pianiste de génie a aussi composé d'autres musiques de film comme par exemple celle de L'affaire d'une Nuit d'Henry Verneuil (1960) dans lequel, grâce au saxophone, au piano et au xylophone, il fait éclater la formidable popularité du jazz du début des années 60.

 Martial Solal a aussi collaboré avec plusieurs réalisateurs. Ainsi, dans Le Procès d'Orson Wells (1962), Martial Solal intérprète avec son trio une fantastique morceau de piano. On retrouve aussi Martial Solal dans Echappement LibreLes Ennemis...

Il existe une formidable version américaine de A Bout de Souffle, avec Richard Gere et Valérie Kaprisky (son premier rôle), dans laquelle le jazz est aussi très présent. Il s'agit de Breathless, un film de Jim Mc Bride réalisé en 1983. Bien que le scénario y soit un peu différend de l' A bout de Souffle de Godart,  la musique de jazz y est tout aussi foisonnante : swing rappelant les Big Bands des années 50, moments romantiques avec des morceaux tels que New York Herald Tribune et Theme D'Amour, folles improvisations frénétiques et archi entraînantes.


Cliquez ici pour voir le CD

Ce film est cité  pour les musiciens ou créateurs suivants :

Martial Solal
(décembre 1958).

   Pat's café           MESSAGES                 INDEX                   JAZZ ACCUEIL