Des Femmes Disparaissent

Titre  anglais:                                        
Réalisateur :   Edouard MOLINARO
Scénario : Gilles Morris-Dumoulin
Genre :
Diecteur de la photographie : Robert JUILLARD
Musique : Art Blakey
Année : 1958
Nationalité

Personnages :  
Pierre Rossi Robert HOSSEIN
Coraline Magali NOËL
Béatrice Estella BLAIN
Tom Philippe CLAY
Victor Quaglio Jacques DACQMINE
Mme Cassini Jane MARKEN
Nasol Pierre COLLET
Nina Monique VITA
Madeleine Liliane DAVID
Brigitte Anita TREYENS
Merlin Robert LOMBARD
Camille François DARBON
et Claudie LAURENCE, Dominique BOSCHERO, William SABATIER, Alain NOBIS

 

L'histoire :  

Béatrice et Pierre, son fiancé, se retrouvent dans les griffes de Quaglio qui dirige un réseau de prositution alimenté par l'enlèvement de femmes. Celles ci sont droguées puis  acheminées à l'étranger pour y être livrées à la prostitution. Pierre et Béatrice parviennent à s'échapper en voiture,  mais ils sont repris par la bande. La police, avertie donne l'assaut contre le repaire de Quaglio. Coraline se sacrifie pour sauver Béatrice et Pierre qui tue Quaglio à l'issue d'un combat très violent. Enfin réunis, Béatrice et Pierre quittent les lieux du carnage.

Jazz dans le film :  

C'est Marcel Romano qui supervisa et organisa les séances d'enregistrement (Avec Art Blakey et les Jazz Messengers regroupant Lee Morgan, Benny Golson, Bobby Timmons, Jimmy Merritt, et Kenny Clarke. On peut entendre notamment le célèbre Whisper not.

Après Des Femmes Dipraissent Art Blakey et ses Jazz Messengers sera de nouveau sollicité pour la musique du film de Vadim, Les Liaisons Dangereuses . Il faut dire qu'à cette époque le jazz et le cinéma français faisaient bon ménage. Quasiment en même temps que Des Femmes Disparaissent, paraissait le troisième film d'Edouard Molinaro, Un Témoin dans la Ville dans lequel la musique n'était pas signée Art Blakey mais Barney Wilen. 

Cliquez ici pour voir le CD

Ce film est cité  pour les musiciens ou créateurs suivants : Art Blakey 

Kenny Clarke

Lee Morgan

Benny Golson

Bobby Timmons

Jimmy Merritt bre 1958).

   Pat's café           MESSAGES                 INDEX                   JAZZ ACCUEIL