Les Liaisons Dangereuses


 
Réalisateur :   Roger Vadim
Année :  1959
Nationalité :  français
Genre : drame
D'après le roman de Chaderlos de LACLOS
Scénario Roger VAILLAND, R VADIM, Claude BRULE
Musique Thélonious MONK, Art BLAKEY

Personnages :  
Valmont Gérard PHILIPE
Juliette de Merteuil Jeanne MOREAU
Marianne Tourvel Annette VADIM
Cécile Volanges Jeanne VALÉRIE
Danceny Jean-Louis TRINTIGNANT
Madame Volanges Simone RENANT
Jerry Court Nicolas VOGEL
Prévan Boris VIAN

 

L'histoire : C'est la transposition dans le Paris des années 60 du roman épistolaire que Chaderlos de LACLOS (1741-1803) avait écrit en 1782. Pour se venger d'un amant qui vient de rompre avec elle, Juliette de Merteuil (Jeanne Moreau) demande à son mari Valmont (Gérard Philipe) de séduire Cécile Volanges, la jeune fille que son ex amant doit épouser.Cécile aime Danceny, mais ce dernier repousse les avances de la jeune fille.Lorsque Valmont rejoint les Volanges à Megève, il séduit Cécile très facilement, mais tombe amoureux de Marianne Tourvel, une ravissante femme mariée à la réputation de citadelle imprenable.Or, Valmont vient à bout de la fidélité réputée de Marianne. Le Don Juan qui s'est laissé prendre au Piège est réprimandé par Juliette. Celle ci dicte une lettre de rupture qu'elle fait parvenir à Marianne....

Jazz dans le film : L'atmosphère dans Les Liaisons Dangereuses de Vadim se trouve rehaussée par la fine présence du piano de Thelonious Monk dont la musique pour le film avait été enregistrée à New York en 1959 (courant juillet) On ne posséde malheureusement aucun disque de la musique du Prophète pour ce film, et celle ci ne peut être entendue qu'en visionnant le film. Art Blakey et les Jazz Messengers avaient eux  aussi enregistré pour le film  les 28 et 29 juillet 1959 à New York. (1) Oui, c'est bien Art Blakey qu'on entend dans la scène de la surprise partie, même si, curieusement,  c'est  une autre  formation composée de Kenny Dorham, Barney Wilen, Duke Jordan, Paul Rovère et Kenny Clarke que l'on voit à l'écran! (2)

(1)ART Blakey avait déjà enregistré pour la musique du film d' Edouard Molinaro , Des Femmes Disparaissent, en 1958.

(2) Le disque d'Art Blakey existe en  CD 

Ce film est cité  pour les musiciens et  créateurs suivants  :

    

 

  Art Blakey

   Thelonious Monk

   Barney Wilen

  Pat's café          MESSAGES                 INDEX                  JAZZ ACCUEIL